PATUROT

Des pièces traitées pour le marché la connectique

L'entreprise Paturot a été créée il y a une trentaine d'années. Spécialisée au départ dans le polissage et le traitement de surface, elle a évolué, abandonnant son premier métier pour se concentrer sur le second. Jean-François Stach a repris l'entreprise en 2009.

Son activité, complémentaire à celle de Revêtis, permet à Stach Industries d'élargir la gamme des traitements de surface. La spécialité de Paturot qui emploie 9 personnes est l'argenture à l'attache et au tonneau.

Les pièces traitées par ce procédé sont destinées principalement au marché de la connectique.

Nos métiers

L'argenture à l'attache et au tonneau

Chez Paturot, nous utilisons deux techniques pour argenter les pièces. Selon leur forme, leur taille et leur poids, elle sont traitée en vrac dans un tonneau galvanique, où à l'attache. Dans ce cas, les pièces sont fixées manuellement sur un portique et plongées dans des bains de traitement.

Le traitement au tonneau permet d'argenter de très petites pièces dans de grandes quantités.

Nos métiers

Rapidité et qualité

Paturot a investi dans deux chaînes de production automatisées. La capacité de traitement est à la fois plus importante et plus rapide. Chaque jour, cette société peut traiter en argenture 5 à 10 tonnes de pièces.

Paturot est engagé dans le processus d’obtention des normes Iso 9001, Iso 14001, en vigueur dans l’automobile. Paturot respecte déjà les cahiers des charges propres à ces normes dans son procédé de production.

Les autres sociétés du groupe STACH Industies